Entretien avec Anaïs, dirigeante de l’agence du Luc

Anaïs IACONO, dirigeante de l'agence KALTEA LE LUC

Aujourd’hui nous laissons la parole à Anaïs, dirigeante de l’agence KALTEA au Luc-en-Provence. Il s’agit de l’agence pilote créée avec son compagnon Kévin TORRANO, sur laquelle le concept a été expérimenté. Depuis l’ouverture de leur deuxième succursale à Aix-en-Provence, Anaïs est seule aux manettes.

Anaïs, comment définirais-tu ton métier ?

Je suis une gestionnaire et une manageuse, à la fois le moteur commercial de l’agence et le chef d’orchestre. Je pousse au développement de notre portefeuille client et gère l’équipe. J’organise la communication locale et me charge du suivi financier quotidien. Enfin, je garde toujours un œil sur les plannings et les approvisionnements. Dans toutes les facettes de mon métier, la dimension humaine occupe une place importante et j’y prends beaucoup de plaisir.

Quelles sont selon toi, les qualités pour être une bonne directrice d’agence ?

Pour moi, il n’y a aucune différence entre un bon directeur et une bonne directrice.Homme ou femme, diriger une agence KALTEA demande d’être dynamique, volontaire, organisé, responsable. Il faut aussi faire preuve d’une bonne capacité d’écoute et de communication.

Enfin, je pense que l’envie et l’ambition font une grosse part du travail.

Quels sont tes objectifs ?

Pour mon agence, l’objectif est d’augmenter le chiffre d’affaires par rapport à l’an passé.

Quant au réseau, au-delà de nos objectifs d’ouverture, ce serait de signer avec une femme. En franchise 40% des chefs d’entreprise sont des femmes. Cette réussite n’est pas encore illustrée dans notre réseau. Il me tarde d’avoir une homologue.

Quelles sont les difficultés que tu rencontres en tant que directrice d’agence ?

Pendant la phase de test du concept, quand je gérais l’agence avec mon compagnon, nous avons négligé la communication locale. Ceci est maintenant corrigé.

 

Sinon, plus récemment, j’ai fait une erreur de recrutement. Mais je crois que c’est lot de chaque entrepreneur. L’expérience est formatrice.

Qu’est-ce que tu apprécies le plus dans ton métier ?

L’aventure humaine ! D’abord, au niveau de mon agence, avec mon équipe et nos clients. J’aime tisser et entretenir des liens conviviaux et de confiance. Puis à l’échelle du réseau, j’apprécie tout particulièrement la qualité des échanges avec les autres directeurs d’agence ; l’entraide, le partage d’expérience.

Des actualités pour ton agence ?

La saison a bien commencé, les plannings sont presque remplis. Nous avons récemment recruté deux techniciens pour compléter l’équipe.

Anaïs, tu as la particularité d’avoir deux casquettes. Tu es à la fois directrice d’agence et aussi directrice administrative du réseau. Forte de cette double expérience, que dis-tu aux candidats à la franchise chez KALTEA ?

Je les invite à venir nous rencontrer ! Les candidats les plus intéressés et intéressants sont invités en journée découverte. Ils rencontrent les équipes, visitent une agence et échangent avec nous sur le concept. C’est là que se valident les compatibilités. Tout commence par une rencontre.

Anaïs IACONO

Comme Anaïs, vous souhaitez diriger une agence KALTEA ? Vous souhaitez obtenir davantage de renseignements sur le concept et ses atouts sur son marché ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.